Association de parents au service des personnes avec TSA

Comprendre l'autisme et agir pour demain

Découvrir l'association

Nos établissements

Établissements à la une

Bellecombe

Proche du centre urbain lyonnais, situé dans une zone semi-rurale le Foyer Bellecombe est situé à Chaponost (8000 habitants), à 10 km au sud-ouest de Lyon. Chaque résident bénéficie d’une chambre individuelle L’accueil des résidents est organisé sur différents bâtiments implantés dans un parc de 2,5 hectares : deux maisons d’habitation : la Maison des Cèdres (8 résidents), la Maison Bleue (10 résidents). Un troisième bâtiment permet l’accueil en journée d’un autre groupe (7 résidents). Au centre du village de Chaponost, un troisième groupe de 8 résidents habite dans 2 appartements contigus, situés au rez-de-chaussée d’un immeuble locatif "ordinaire'' ce qui les place dans une réelle situation d’insertion sociale. L'établissement, ouvert toute l'année, tente de répondre aux besoins d'ordre éducatif, pédagogique et thérapeutique de chaque personne, au moyen de supports, d'activités diverses et d'un accompagnement personnalisés. Une mini ferme, une aire sportive récemment rénovée, permettent des échanges avec d’autres personnes extérieures à Bellecombe. Chaque trimestre est organisé un « Petit Marché »,  ouvert au grand public, où la production agricole et artisanale des résidents est proposée à la vente.

En savoir +

Ferme de Belle Chambre

Un établissement en basse montagne adossé à une ferme Située dans le parc de Chartreuse, à 800 mètres d’altitude, la Ferme de Belle Chambre est un foyer de vie ouvert en 1989 qui accueille 30 adultes avec autisme et troubles du spectre de l’autisme. Ouvert 365 jours par an, il dispose de deux places d’accueil temporaire. Une activité agricole comme socle des activités Le projet a été construit à partir d’une activité agricole avec un élevage et une fromagerie (vaches laitières, petits animaux). Un accueil en table d’hôtes et la vente directe dans le tissu local ouvre l’établissement sur l’extérieur. Ces activités permettent aux résidents des apprentissages valorisants, où toutes leurs potentialités sont mise en avant. La socialisation des résidents par l’insertion dans le tissu économique local Afin de favoriser une insertion dans le tissu économique local, les résidents, accompagnés par des professionnels, vendent leurs produits dans les supermarchés, épiceries, restaurants, et font des livraisons chez des particuliers et collectivités ainsi qu’au marché local (62 800 euros de vente total en 2016 sur ces différents lieux, réinvestis dans l’exploitation). Par ailleurs, d’autres activités sont proposées aux résidents autour de la vie quotidienne, d’une chorale, de la piscine, de la relaxation, du football, de la marche, des soirées à thèmes ou des mini-camps adaptés… A la ferme de Belle Chambre, 45 salariés pour 35,81 ETP sont embauchés pour accompagner les 30 résidents permanents et les résidents en stage ou en accueil temporaire.

En savoir +

FAM – Le Volcan

Le Volcan accueille des adultes de 20 à 45 ans, porteurs de troubles du spectre autistique. Ce Foyer d'Accueil Médicalisé a la vocation de répondre à 3 fonctions essentielles : Un accompagnement social, un enseignement éducatif et une approche thérapeutique du soin.   Ce foyer est organisé autour de deux unités de vie de taille familiale. Les lieux d'habitat et de vie sont dissociés. Le foyer est actuellement composé de deux maisons d'habitations de 8 places chacune dont une place d'accueil temporaire, sur un site proche du centre-ville de Yssingeaux. Un lieu d'activité, situé sur au lieu-dit de Laprat, complète le dispositif. Il permet d'accueillir les résidents des maisons et 9 adultes en accueil de jour, vivant en famille, pour les activités de la journée.   Pour faire vivre cet établissement : une quarantaine de personnes (soit 33 équivalent-temps plein), auxquels s’ajoutent du personnel remplaçant et des stagiaires professionnels.

En savoir +
Voir les établissements

L'autisme

L’autisme est un trouble neuro-développemental qui apparait précocement et qui dure toute la vie.

Autisme, Autismes, TSA, TED… 

En savoir +

Actualités

18

Fév

Lancement du Concours « Je peux travailler»

Lancé dans le cadre de la campagne d'Autisme-Europe 2020-2021, le concours « Je peux travailler» a pour objectif de mettre en valeur des initiatives positives sur l’accès à l’emploi pour les personnes autistes.  Le gagnant remportera 2 places pour le XIIIe Congrès international d'Autisme-Europe, qui aura lieu à Cracovie (Pologne) en septembre 2022, ainsi que 3 ans d'abonnement à la revue LINK !Ouvert à la participation des personnes avec TSA (Troubles du Spectre Autistique), aux proches, aux employeurs, ou toute organisation concernée, il s'agit avant tout de partager une belle histoire ! L'idée est de recueillir des témoignages sur la façon dont les personnes autistes peuvent s'intégrer et se servir de leurs atouts pour réussir dans le monde du travail ; ou sur la manière dont les collègues ont facilité la collaboration avec une personne autiste. Lors de l'enregistrement de votre action, vous recevrez gratuitement une page dédiée à votre histoire pour diffuser votre message. Plus votre projet recueillera de votes, plus il sera visible et pourra avoir un impact pour l’autisme en Europe ! Votre histoire et votre soutien peuvent faire la différence !   Oui, j'ai un histoire à partager ! > Inscrivez-vous ici Je vote pour une histoire > c'est ici

En savoir +

07

Fév

Festival International du Film sur les Handicaps

Pour sa 4ème édition, le Festival International du Film sur les Handicaps se tiendra à Lyon, du 7 au 12 février 2020 ! Au programme, court-métrages, documentaires, fictions, jeunesse...Voir le programme détaillé Des réalisateurs du monde entier partagerons à travers leurs œuvres un regard inspiré sur le handicap, influencé par leur culture respective, sous le parrainage de son Altesse Royale La Princesse Sylvia Sisowath (Secrétaire d’Etat au sein du Cabinet Privé de Sa Majesté le roi Norodom Sihamoni ||) et Jean-Louis Langlois (Fondateur & président du Prix Henri-Langlois) . La ville de Lyon a été sélectionnée pour accueillir cet évènement parce qu'elle est le berceau du cinéma grâce aux frères Lumière, mais aussi parce qu'elle s'est distinguée en 2018 en obtenant le titre "Ville d'Europe la plus accessible" décerné par la Commission européenne, et enfin car elle est le siège de Handicap International, l'un des partenaires du festival. Extrait: Le mot de ...Philippe Lefait, Journaliste et écrivain, Président du jury fiction « En situation de handicap... dans le futur » est un recueil récemment publié de nouvelles d’anticipation. J’en souligne deux phrases : « Je vais vous raconter ce qu’endure Paul, mon meilleur ami, qui a eu la malchance de naître banal, c’est-à-dire non handicapé. » Et un peu plus loin : « Je ne suis handicapé qu’aux yeux de ceux qui le croient »...Pieds de nez... J’en retiens la portée, l’humour et la distance et je m’arrête sur un mot qui se promène à bas bruit dans ma vie. Le qualificatif handicapé dit une particularité de la personne. Il donne des droits, crée des solidarités, fédère l’attention des aidants. Toujours, il interroge. Il peut être inscrit dans les lois qui compensent un hors la norme. Il attire parfois les regards et suscite de dommageables apitoiements. Il fait instinctivement préférer une prétendue normalité. Mais il n’essentialisera jamais. Au jeu des mots, je privilégierai toujours l’idée de singularité. Ce vocable-là est beau comme la qualité de son universel. Il est essentiellement pluriel parce que nous sommes tous singuliers et que « Je ne suis handicapé qu’aux yeux de ceux qui le croient »... Découvrez la sélection 2020:  FICTION DOCUMENTAIRE FAIS MOI DU CINÉMA (Étudiants réalisateurs sur le thème du handicap invisible) CARTE BLANCHE

En savoir +
Toutes les actus

Témoignages

James est parfois violent envers lui-même, ou ses camarades, mais depuis qu’il est accueilli au Clos de Sésame, il travaille beaucoup la communication permettant, ainsi de se faire comprendre, et plus rentrer plus facilement en relation avec les autres. Il aime partager des instants au sein de la classe mais aussi des ateliers de préprofessionnalisation. Il aimerait bien aller en ESAT.   Clos de Sésame

Témoignage de James

Voir tous les témoignages

Nos projets

Sésame Autisme une association aux multiples resssources

Retrouvez les différents projets d'évolution de nos établissements

Voir les projets

Participez à améliorer la vie au quotidien des résidents

Voir les projets

Bénévoles et salariés, retrouvez nos offres et actions. 

Voir les projets