Ouverture du Village de Sésame à Saint-Sorlin Imprimer
Écrit par Annick Tabet   
Vendredi, 24 Juillet 2009 14:51

IMGP8728.JPGLe Foyer d’Accueil Médicalisé « Le Village de Sésame », situé provisoirement sur la commune de Saint-Sorlin, ouvre ses portes en juillet 2009.

En parallèle de la construction à Messimy, les autorités de tutelle nous ont demandé de procéder à une ouverture anticipée. Sésame Autisme Rhône-Alpes a donc travaillé pour trouver une solution qui soit en cohérence avec le projet cible.

Après une étude menée tambour battant, la commune de Saint Sorlin a pu nous accueillir dans les locaux de la Christinière. Une partie du bâtiment a été louée par l’association pendant cette période de transition (d'avril 2009 au 31 juillet 2010).

L’établissement le Village de Sésame sur la commune de Saint Sorlin a permis d'accueillir progressivement 19 personnes. Certains d’entre eux venaient du Foyer Bellecombe et ont permis de libérer des places pour les « grands » du Clos de Sésame.

Cet établissement est destiné à accueillir dans un premier temps 19 adultes qui avancent en âge. Il sera, à terme, établi à Messimy, commune du Rhône (construction de locaux neufs en cours). Sa capacité sera alors de 32 places et 4 places d'hébergement temporaire.

Cette création correspond à la fois aux conclusions du schéma départemental du Rhône concernant les besoins en places pour personnes handicapées qui avancent en âge et à la politique en faveur des personnes autistes, notamment le plan autisme annoncé par la Président en mai 2008.

Les personnes autistes qui avancent en âge ne peuvent pas rejoindre une maison de retraite classique ni des établissements de type EHPAD.

IMGP8734petit.JPGEn effet, dans ces établissements, les troubles massifs du comportement et de la communication ne sont pas pris en compte. Cette situation est d’une part préjudiciable à la personne autiste, et d’autre part, perturbe considérablement la population habituelle de l’établissement.

Par ailleurs, le maintien dans un même établissement de personnes dont les besoins et les rythmes de vie sont différents pose problème.

Les personnes atteintes d’autisme ont les mêmes problèmes dus au vieillissement que la population générale. Mais ces problèmes s’aggravent à cause de facteurs neurologiques, psychologiques et physiologiques liés à leur condition spécifique :

  • prise importante de médicaments provoquant un vieillissement précoce,
  • évolution ou conséquence de maladies comme l’épilepsie,
  • crises de dépression plus fréquentes.

IMGP8747_web.jpgLa loi du 2 janvier 2002 prévoit que les personnes handicapées qui vivent en institution pourront désormais y demeurer sans limite d’âge.

Il est primordial d’offrir à ces adultes, qui avancent en âge, un cadre de vie qui tienne mieux compte de leurs capacités.
Un lieu où ils pourront vivre en toute sérénité jusqu’à la fin de leur vie, sans l’inquiétude d’un déplacement futur et plus tardif qui leur ferait perdre tous leurs repères.

C'est dans cet esprit-là qu'ouvre aux résidents, dès le 22 juillet 2009, le Village de Sésame, transitoirement installé sur la commune de Saint-Sorlin, en attendant l'achèvement des travaux de construction sur la commune de Messimy (réception prévue deuxième trimestre 2010).

Une étape avant l'installation à Messimy

Début 2008 les autorités de contrôle DASS et Département du Rhône nous avaient demandé d’étudier la possibilité d’une ouverture anticipée de ce FAM Le manque de places notoire pour personnes adultes avec autisme dans le Rhône a entraîné un nombre important et croissant de jeunes adultes maintenus dans les IME au titre de l’amendement Creton et il était vraiment urgent d’ouvrir ces places pour adultes vieillissants, ce qui allait de fait en libérer dans les institutions existantes pour les jeunes adultes.

Appuyés par la DASS et le Conseil Général du Rhône nous avons entrepris les démarches pour une implantation provisoire à Saint Sorlin dans le Rhône dans un bâtiment libre après que la maison de retraite médicalisée qu’il abritait ait été reconstruite dans une commune avoisinante . 

Deux groupes de vie dans cette unité de Saint–Sorlin. Cette nouvelle unité de 19 places pour l’instant (32 places plus 4 temporaires à Messimy en 2010) a demandé l’embauche de 36 personnels, correspondant à 30,38 ETP, soit un d ’accompagnement de 0,82.

Formation des équipes

Les personnels du Village de Sésame ont été recrutés dés le mois de juin 2009 et ont suivi collectivement, sur les lieux de leur future activité, une formation spécifique à la connaissance de l’autisme dispensée par l’organisme de formation du réseau Sésame Autisme.

Ce temps de formation conséquent a permis de souder la nouvelle équipe et de lui permettre de s’approprier le projet de l’établissement.  L’accueil des résidents a été particulièrement bien préparé et chacun attendait fin prêt les premiers arrivants et leur famille.

Ces nouveaux personnels ont aussi eu la possibilité de visiter 2 des établissements directement gérés par Sésame afin de s’imprégner de la philosophie de l’ association quant à l’accompagnement des personnes qui lui sont confiées.

L'accueil des résidents

6 Personnes ont été préparées progressivement à ce changement de cadre. Leurs familles avaient exprimé le souhait d’un départ du Foyer Bellecombe et obtenu une notification MDPH pour le nouvel établissement.

Ce « transfert » a été particulièrement bien réfléchi :
Pour les arrivants du Foyer Bellecombe, le directeur, Mr Thon et le chef de service, Madame Makridés, sont des personnes bien connues des résidents, ce qui constitue déjà pour eux un repère rassurant. X. M., qui avait déjà été le premier résident arrivant au Foyer Bellecombe en 1987, fut également le premier à prendre possession de sa nouvelle chambre à Saint -Sorlin !

Pour les autres résidents qui viennent d’horizons différents, des séances de travail ont eu lieu avec les équipes qui les accompagnaient précédemment. Ces rencontres ont permis une bonne connaissance de la personne et le repérage des éléments qui pourraient être source d’angoisse à l’occasion de cette arrivée dans un nouveau lieu.
Les familles ont pu prendre connaissance des lieux et rencontrer les personnels avant l’admission.

Fin juillet 2009, après que la commission de sécurité et la visite de conformité (DASS Conseil Général…) aient donné leur feu vert, les premiers résidents du Village de Sésame sont arrivés à Saint -Sorlin, un par un, par demi journées successives.

Un protocole d’accueil individualisé a été mis en place :
La chambre de chacun était prête, photo et nom sur la porte et un petit cadeau de bienvenue les attendait. (Photo)

A l’intention des familles et des résidents ont été confectionnés des panneaux avec la photo, le nom, la fonction de chaque membre du personnel. (photo) ainsi que les moments où il est présent.

Des repères visuels divers permettront à tous de mieux appréhender l’espace à investir dans l’ institution. (photo)

Certains résidents, à peine arrivés à Saint-Sorlin sont partis en vacances soit dans leur famille, soit en séjour de vacances et la véritable « rentrée » s'est faite en septembre 2009.
Nous souhaitons à tous, résidents et accompagnateurs que cette étape de transition à Saint-Sorlin se déroule au mieux avant de réaliser l’installation définitive du Village de Sésame à Messimy.