Retour sur le colloque Fédération Française Sésame Autisme Imprimer
Écrit par Annick TABET   

Le thème de ce colloque des 19/20 mai 2016 à Sochaux "Autisme-S : une vie d'adulte"

L'association Sésame Autisme Franche-Comté recevait cette année les participants au colloque annuel de la FFSA (Fédération Française Sésame Autisme) du moins ceux qui ont pu trouver un moyen de transport en cette période de grève !

Ils se souviendront d'un accueil très chaleureux de la part des personnes avec autisme, des parents et professionnels de cette région où le mouvement Sésame est actif, bien reconnu et soutenu, avec des établissements de grande qualité. Le colloque se tenait au théâtre de la MALS situé près de l'hôtel de ville de Sochaux et proche du musée de l'avanture Peugeot qui s'est ouvert le jeudi soir pour une soirée de "gala" autour d'un repas animé par l'orchestre Clin d'Oeil, composé de musiciens avec autisme et 2 de leurs éducateurs.

Les dates du colloque sont choisies un an à l'avance. Elles ont malheureusement coïncidé avec la conférence nationale sur le handicap décidée par l'Eysée le jeudi 19 mai, ce qui a privé le colloque de la présence de Mr Etienne Petitmangin, originaire de Franche-Comté, actuel secréataire d'état du Comité Interministériel du Handicap.

Une autre personnalité attendue au colloque était Mr Josef Schovanec qui s'est vu confier une mission auprès de Madame Ségolène Neuville, Secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exlusion, sur l'insertion professionnelle et la participation sociale des pesonnes vivant avec des troubles du spectre de l'autisme. Lui aussi s'est trouvé dans l'obligation de se rendre à Paris, tout en regrettant beaucoup de ne pas être à nos côtés à Sochaux.

Pendant que nous étions réunis autour des problématiques essentielles de la vie d'adulte d'une peronne avec autisme (transition adolescence/ vie adulte, accès à l'emploi, au logement, à la vie affecitve et sexuelle, à la vie sportive, artistique, citoyenne en général... à l'avancée en âge...) le Président de la République, dans le cadre de cette conférence nationale du handicap à Paris, affirmait la poursuite de l'effort national en faveur des personnes avec autisme en annonçant un quatrième plan autisme à prévoir au délà de possibles alternances politiques. Une nouvelle réconfortante pour toutes les personnes avec autisme et leurs familles.

A Sochaux, pour lancer le colloque, Dominique Fiard nous a exposé le cadre dans lequel se préparent les futures recommandations adultes. Puis Mr Josselin Lachance, socio anthropologue enseigant chercheur à l'université de Pau, spécialiste de la période de l'adolescence, a retracé l'évolution des "rites de passage" dans notre socété d'aujourd'hui qu'il a qualifiée de société de la négociation !

Après ce préambule sur la nécessaire séparation enfants/parents à l'âge adulte, ces deux journées de rencontre ont proposé des expériences d'accompagnement concrètes diverses :

Concernant la tranche d'âge 12/25 ans, exposée par le Dr Jacques Constant et madame Claire Lucas Pointeau, le dispositif la Maison des Personnes Autistes à Chartres a montré qu'à partir d'un travail en réseau ESMS, souplesse, flexibilité, inventivité sont possibles y compris de la part d'une MDPH (celle d'Eure et Loire) qui peut proposer plusieurs orientations simultanées à un jeune pour le passage de l'adolescence à l'âge adulte, et lui permettre une utilisation dynamique des divers dispositfis (SESSAD/ADJ/temps de scolarisation...) pour qu'il construise son projet et trouve sa place. Ce travail est conduit à Chartres depuis près de 25 ans !!!

Accès aux soins somatiques, dentaires, vie affective et sexuelles avec une intervention toute en finesse du Dr Moïse Assouline, une démarche accompagnée vers l'emploi, grâce au témoignage de Gérault, un jeune adulte en stage dans une entreprise de la région, des opportuniés de valorisation des rôles sociaux pour des personnes plus dépendantes grâces à un partenariat fructueux avec une commune, un rappel des travaux existants sur des principes d'habitat accompagné répondant ainsi aux droits fondamentaux de la personne avec autisme de vivre comme tout un chacun soit en milieu ordinaire soit en milieu protégé, bien adapté afin d'y bénéficier d'une qualité de vie satisfaisante.

Ont suivi des exemples d'activités culturelles diverses dont la danse avec une compagnie locale accueillante. Puis a été évoquée l'avancée en âge avec le témoignage d'une maman et la présentation du FAM spécifique pour personnes vieillissantes "Le Village de Sésame" implanté à Messimy dans le Rhône.

Un colloque Sésame Autisme 2016 d'excellente qualité qui a permis échanges d'idées, rencontres entre parents, professionnels et valorisation de tout ce qu'il est possible d'imaginer et de réaliser avec les personnes autistes.

 

Mise à jour le Mercredi, 08 Juin 2016 08:55