Fanny Struelens à Sésame Autisme Languedoc Imprimer
Écrit par Laurence Humbert   
Mardi, 08 Novembre 2011 12:36

Un grand bravo à Fanny Struelens, monitrice-éducatrice à l'ESAT la Pradelle, à Vauvert, établissement de l'association Sésame Autisme Languedoc, qui a remporté cette année le premier prix "France" de la catégorie Terre de Femme 2011 (décerné par la fondation Yves Rocher) et également le premier Prix International. En effet, c'est avec détermination et conviction que Fanny a mis en place un atelier de maraîchage bio qui permet à un public d'adultes avec autisme de construire des liens. 

Liens à la terre lors des récoltes, liens aux autres avec le travail en équipe, mais aussi liens avec l'extérieur par la vente directe aux clients réguliers ou occasionnels. Grace à l'accompagnement et l'encadrement de Fanny, le maraîchage bio devient source d'autonomisation et de réinsertion sociale et professionnelle.

A l'avenir, Fanny souhaite faire de l'atelier un lieu de découverte et de sensibilisation en aménageant un site pour recevoir des visites.

Deux autres idées pourraient bientôt voir le jour : construire une serre en verre avec des panneaux photovoltaïque pour augmenter la capacité de stockage des légumes et lancer la livraison de légumes à domicile.

Les ateliers de maraîchage bio offrent un outil pédagogique idéal pour aider les personnes atteintes d'autisme. En tant que monitrice d'atelier, Fanny est à la fois enseignante technique et travailleuse sociale. Elle possède les compétences techniques qu'elle transmet à un groupe de personnes en difficulté sociale, dans le cadre d'ateliers. Sa mission consiste à favoriser leur autonomie et leur réinsertion sociale et professionnelle en leur donnant la possibilité de produire de jeunes plants (semis et rempotage), préparer les aires de culture (en plein air ou sous tunnel), la plantation, l'entretien des plants avant et prendant la production (l'arrosage, les traitements, le tuteurage, le désherbage, la récolte et la vente des légumes).

L'atelier maraîchage est une véritable valorisation pour les jeunes travailleurs autistes qui se réjouissent que la production de leur jardin se retrouve dans l'assiette des jeunes enfants du village (cantine scolaires et centres de loisirs).

Depuis 2008, la vente directe de légumes de saison est également ouverte aux particuliers, dans une boutique prévue à cet effet. Ainsi, de nombreuses actions de sensibilisation au respect de l'environnement sont menées, touchant des publics de tous âges. En plus d'être un réel outil de résinsertion social pour les adultes handicapés et les jeunes en difficultés, l'atelier maraîchage bio se veut informatif pour convaincre et éveiller les consciences.

Cette même agriculture sociale et thérapeutique que défend inlassablement  le réseau Astra.