Cri dalarme dAutisme Europe Imprimer
Écrit par Annick TABET   
Mardi, 11 Octobre 2011 09:20

 

   Communiqué de Presse

 4 octobre 2011
 
 
 
Les Journées Européennes de l’Autisme 2011 : Un appel aux gouvernements pour cesser de faire payer la crise financière aux personnes les plus vulnérables
 
A l’occasion des Journées Européennes de l’Autisme qui seront célébrées partout en Europe au mois d’octobre, l’Union Européenne et les gouvernements nationaux sont appelés à tenir leurs engagements pris récemment dans le cadre de la Convention des Nations Unies relative aux Droits des Personnes Handicapées (CNUDPH).
 
Les coupures budgétaires et les mesures d’austérité, mises en œuvre dans plusieurs pays de l’Union Européenne, affectent lourdement les personnes atteintes de Troubles du Spectre Autistique et les privent des services dont elles ont besoin dans le domaine du logement, de la santé et de l’éducation.
 
En Italie, par exemple, le 15 septembre, le budget alloué aux services locaux et régionaux de santé et d’aide sociale a été réduit de 10 millions €. Cela vient s’ajouter aux récentes coupes budgétaires imposées au Fonds National pour les Politiques sociales et au Fonds National d’assistance sociale. Par conséquent, à partir de 2012, 20% des personnes handicapées vivant dans le nord du pays, 30% dans le centre et 50% dans le sud seront privées de toute forme d’assistance à partir de 2012. [1]
 
Le Royaume-Uni risque de connaître une situation similaire. Dans le cadre d’une proposition de réforme de loi sur l’aide sociale (Welfare Reform Bill[2]), le budget alloué au service de paiement des allocations de subsistance pour les personnes en situation de handicaps pourrait être diminué de 20%. En d’autres termes, plus de 700 000 personnes handicapées seraient concernées par une diminution voire une suppression de leurs allocations[3].
 
En raison de ces restrictions budgétaires, les besoins quotidiens de nombreuses personnes avec autisme qui dépendent habituellement des services de santé et d’aide sociale, pourraient ne plus être satisfaits.
 
Ces mesures d’austérité sont en contradiction directe avec les engagements pris par l’Union européenne et les Etats membres lors de la ratification de la Convention des Nations Unies relative aux Droits des Personnes Handicapées (CNUDPH) en décembre 2010.
 
L’Italie et le Royaume-Uni ne sont cités qu’à titre d’exemple car comme l’explique Evelyne Friedel, Présidente d’Autisme-Europe : « Ce type de restrictions budgétaires est constaté dans beaucoup de pays européens ».
 
 « Le soutien aux personnes handicapées est un droit humain – les gouvernements européens l’ont confirmé en signant la Convention. Il est inadmissible de négliger les droits des personnes handicapées lorsque surviennent des difficultés financières », a-t-elle ajouté.
 
Evelyne Friedel appelle les gouvernements et les institutions de l’Union européenne à « garantir qu’ils respectent leurs engagements dans le cadre de la CNUDPH et que les personnes atteintes de Troubles du Spectre Autistique bénéficient des mêmes opportunités que les autres citoyens européens ».
 
Les Journées Européennes de l’Autisme ont lieu chaque année depuis 2007 en vue de sensibiliser le public aux Troubles du Spectre Autistique (TSA) et aux difficultés auxquelles sont quotidiennement confrontées les personnes qui en sont atteintes.
 

Pour de plus amples informations ou interviews, contacter Aurélie Baranger, directrice d’Autisme-Europe, Bruxelles 
Tél : +32 (0)2 675 75 05

E-mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
 

A l’occasion des Journées Européennes de l’Autisme, des événements seront organisés à travers toute l’Europe pendant le mois d’octobre. Veuillez consulter les sites internet des membres d’Autisme-Europe pour davantage d’informations : http://www.autismeurope.org/fr/qui-sommes-nous/nos-membres/